Né le 17 septembre 1968 à Talence, c'est à CERONS, un  petit village du Sud-ouest de la France, que DJ Gysl1 grandit et, dès l'âge de 11 ans, participe à l'évolution du comité des fêtes.

Par ce biais il lie  rapidement contact avec les discothèques mobiles venants au fil des Week-ends honorer leur contrat. Il débute donc au tout début des années 80 comme manœuvre aidant ainsi à la mise en œuvre du matériel scénique avec DISCO LIGHT (N°1 Français de l'époque) ainsi que d'autres podiums issus de la même entreprise. Les nuits défilent et au contact de Thierry Bakouche, le DJ résident, peu avare de conseils,  une passion jusqu'à présent léthargique se révèle. DJ Gysl1 se familiarise avec les galettes de vinyles,  tente ses hasardeux premiers mix lors des débuts, puis bientôt des fins de soirées jusqu'à devenir autonome et gérer des nuits intégrales. En parallèle ses parents investiront dans un restaurant, où, avec du matériel de fortune, il assouvira ses premières soirées d'animation de mariages, de séminaires ...etc.

Ainsi, sa passion pour la musique devient obsessionnelle, suscitant des investissements plus conséquents et des allez  retours incessants, par voie ferroviaire, direction Bordeaux afin de dénicher , à Disco-Box Import , l'or noir  (le vinyle) rare et explosif qui allait retourner le "dancefloor" le week-end. Tous les DJ's capés de la région se rappelleront de ces bons moments ou ils restaient des heures entassés, dans l'étroite boutique à la mode, à écouter et à s'arracher les dernières grosses bombes Imports du moment... "le bon vieux temps" s'accordera à préciser DJ Gysl1.

En 1983 c'est la consécration, un jour capital pour tout DJ qui se respecte, la naissance de ses deux premières platines Technics 1200 MKII qu'il a, à ce jour toujours conservées tout comme la facturette de l'époque en guise de fétiche : "...Je me rappelle du jour où, avec une poignée de billets, fièrement, je suis allé acheter l'élite des platines et que, ma liasse froissée, je suis reparti éploré de l'accueil de la FNAC car cet achat nécessitait quinze jours de délais. Quinze interminables  jours, une éternité pour le gamin que j'étais d'autant plus qu'aucun fournisseur de Bordeaux n'en possédait en stock..."

De multiples nuits se succèderont et le mèneront par deux fois à la délicate place de vice champion de France.

La fin des années 80 est marquée par une baisse considérable de soirées en fêtes foraines ceci dû à la délinquance ainsi qu'à l'essor florissant des Discothèques dans la région comme partout en France. DJ Gysl1 évolue avec cette nouvelle tendance et anime des soirées pour des clubs régionaux et des soirées privées. En parallèle vient aussi l'apprentissage du montage sur lecteur à bande Reevox en studio par l'intermédiaire de son ami Jean-François MORAN (animateur phare sur Wit FM) pour la création de bandes annonces ou de jingles.

 En 1989 il devient résident d'un micro club privé "LE PARADISE" rue Judaïque à Bordeaux et en 1990 succombe à la demande d'une grosse cylindrée du Bassin d'Arcachon : "Le Casino MIAMI" à Andernos. L'appel de l'armée Française viendra mettre un terme à cette expérience. Réformé, 2 mois 1/2 plus tard, il reprendra début 1991 les commandes pour 4 ans de la célèbre discothèque de Montalivet "LE PENELOPE".           

S'enchaîneront par la suite de nombreux clubs tels que : LE MIAMI, L'ANGE BLEU, LE FUN, LE TRAOUC, LE BLUE LAGOON, LE ROCKSET, LA BERGERIE,  LE BLUE BIRD, LE DIAM'S, LE KOALA, LE SQUARE, LE MORGAN, LE TNT, LE MUST... des prestations privées aux GALERIES TATRY, au PIN GALLANT, pour les GIRONDINS DE BORDEAUX, pour les groupes automobiles RENAULT et VOLSKWAGEN....ou encore pour les énormes Galas annuels des étudiants de l'INSEEC, SUP DE CO,  BDE SUP DE CO, Gala de l'ENITAB et de la SANTE NAVALE. Soirées Privées à caractères prestigieux : Château de Monbazillac (24), La Villa La Tosca (Lanton), Château de Roquetaillade (33), Le Tir Au Vol (Arcachon), Château de Jumilhac (24)Château de Cazeneuve (33), Château de la Mothe (86), Château Maucaillou (33), Château Giscours (33),Château Laffite Laguens (33), Domaine de Valmont (33), Château Grattequina (33), Château de Cujac (33), Château la Dauphine de Fronsac (33), Quai des Pontis (17), Palais des Congrès Arcachon...

Double vice champion de France et DJ d'Or 2007, avec plus de 4000 soirées à son actif, services recommandés par Mariages.net, Wedding Awards 2014 & 2015,  Top Pro 2015 & 2016 sur StarOfService, Gysl1 reste à l'écoute de vos désirs et met ses acquis à votre service pour toute mise en œuvre d'événements  publics ou privés. En parallèle, Gysl1 propose un panel de soirées à thème clé en main personnifiables.

 

 

 

Accueil                 Historique                   Soirées                   Top 10                 Portfolio                Contact                  Liens